Yves Ecarlat à Pointe à Pitre !

Yves Ecarlat (VALE Nouvelle Calédonie) 7è en catégorie Rhum de la Route du Rhum-La Banque Postale
Yves EcarlatLe temps de VALE Nouvelle Calédonie est de 25 jours 03 heures 41 minutes 02 secondes. Sur le parcours théorique de 3 539 milles, Yves Ecarlat affiche une vitesse moyenne de 5,87 nœuds.

Une page se tourne…
Le skipper du 40 pieds « Vale Nouvelle Calédonie » a coupé la ligne d’arrivée de la Route du Rhum-La Banque Postale ce jeudi vers 17 heures (heure de métropole) : il était midi en Guadeloupe et 2h du matin vendredi 26 novembre en Nouvelle Calédonie !
Quelle que soit l’heure ou le jour, cette arrivée est une délivrance pour le marin calédonien, fatigué d’avoir passé trop de temps dans des calmes interminables, mais franchement heureux d’avoir partagé à nouveau une belle aventure avec les enfants calédoniens qui l’accompagnent… et soulagé de retrouver les amis venus l’accueillir.

Cette arrivée de Route du Rhum est aussi une page qui se tourne pour le skipper de Nouméa. Pendant 4 ans, il a consacré son temps et son énergie à la course au large. Cette longue parenthèse, riche de rencontres, de sens, d’émotions, de galères et de joies inoubliables, se terminera en décembre prochain, en Nouvelle Calédonie, aux côtés des enfants calédoniens…

Les premiers mots d’Yves à son arrivée à Pointe à Pitre

« Comme c’était ma dernière transat, je l’ai fait durer !… Non, sérieusement, c’était très pénible ces longues, longues périodes de pétole. Il n’y a rien de pire en mer.
Jusqu’aux Açores, et malgré mes soucis de pilote, tout allait bien. Je passais le plus clair de mon temps à la barre mais au moins ça avançait. Après, ça été l’enfer. Je suis tombé dans une zone météo très bizarre avec des orages, des grains de folie et, surtout, pas de vent… ça a duré une semaine. Là, il faut être zen. C’est une belle école de patience… dont on se passerait bien en course »
Enfin, l’important est que l’aventure ait été suivie par les enfants là bas en Nouvelle Calédonie, je vais aller les rejoindre dès demain ! Mais avant, je vais profiter de tous les amis, les « tontons » venus jusqu’ici pour m’accueillir ! »

Yves sera de retour dès lundi prochain sur le territoire.

Les cérémonies de remise des voiles d’Optmist décorées, par les enfants des écoles calédonienne, de dessins et d’un message de protection de l’environnement vont se dérouler dans les trois provinces : Nord, Sud et la Province des îles.

Dessins, chansons, questions, rigolades et émotions seront au programme de ces rencontres ! …Encore des moments forts en perspective pour les enfants et leurs instituteurs (véritables moteurs de ce programme pédagogique dont Yves était l’instigateur) comme pour leur skipper préféré.

Clap fin sur la Route du Rhum – la Banque Postale 2010

Après le passage de la ligne d’arrivée d’ Yves Ecarlat ce sera au tour de Gilbert Chollet (Chimirec-EVTV), le dernier concurrent et 40è solitaire en Class40. Le doyen de cette édition 2010 affiche encore quelques 400 milles à parcourir, .

Rappelons que sur 85 concurrents au départ, et au regard des 14 abandons déplorés toutes catégories confondues, 71 skippers doivent terminer classés à l’issue de cette grande traversée entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre marquée par l’exploit de Franck Cammas (Groupama 3) qui a avalé l’Atlantique à pas de géant (9 jours 3 heures 14 minutes 47 secondes), les deux doublés de Roland Jourdain (Veolia Environnement) et Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne), ainsi que les victoires de Thomas Ruyant (Destination Dunkerque) en Class40, et d’Andrea Mura (Vento di Sardegna) dans la catégorie Rhum…

Que vive la prochaine édition !

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire