Yves Le Blevec et Ultime Actual au départ de The Transat bakerly (ex Transat Anglaise)

15_80657   © Th.Martinez / Sea&Co. BELLE ILE - FRANCE . 1er Octobre 2015. Trimaran ULTIM “ACTUAL”  au large de Belle Ile (FRA), Yves Le Blevec (FRA) Skipper. Yves participera à la Transat Jacques Vabre 2015 à bord de l'Ultim "ACTUAL” avec Jean-Baptiste Le Vaillant (FRA).

Trimaran ULTIM “ACTUAL” au large de Belle Ile (FRA), Yves Le Blevec (FRA) © Th.Martinez / Sea&Co.

Le face à face entre Yves Le Blevec et son trimaran de 100 pieds, Ultim Actual,  va commencer  Cette transat, légendaire, sa première en solitaire à bord de ce bateau, est un passage important pour le skipper au trèfle à quatre feuilles.
Ces 3500 milles entre Plymouth et New York vont lui permettre d’entrer pleinement dans son programme Ultim.
Départ de The Transat bakerly lundi 2 mai à 15h30.

Météo floue, mais pas violente

Et, une fois n’est pas coutume, ce n’est pas une météo dantesque qui attend les solitaires à leur sortie de port. Le départ devrait être lancé dans un flux de secteur ouest médium faiblissant. Ensuite, « c’est un peu flou » annonce le skipper Actual.

L’anticyclone des Açores est en effet très haut dans l’Atlantique en ce moment, barrant la route aux dépressions qui balaient habituellement l’Atlantique Nord. Ainsi, paradoxalement, les concurrents de The Transat pourraient être contraints de composer avec des hautes pressions… Des conditions complexes stratégiquement parlant, mais sans gros coup de vent à l’horizon.

Yves Le Blevec, skipper Actual : « Nous allons partir juste derrière un front avec du vent médium faiblissant, parfait pour sortir de la Manche et entrer en Atlantique. Ensuite, rien n’est bien défini. Impossible pour l’instant de définir une stratégie. La route sud pourrait être assez tentante, mais la fin de parcours ne se présente pas bien. C’est encore très flou. Nous allons travailler au quotidien avec Christian Dumard jusqu’au départ.

Le bateau est prêt, l’équipe a fait un beau travail. C’est très agréable de travailler avec eux, il y a une belle ambiance, ça marche vraiment bien.

Je me sens en forme, j’ai pu faire du sport tous les jours entre les réunions techniques et les rendez-vous pour la course, j’ai entretenu un bon niveau de courbatures, c’est parfait ! »

The Transat bakerly

3500 milles soit 6500 km en solitaire en Atlantique Nord
14e édition
25 partants
4 catégories : Ultime, Imoca, Multi50, Class40

Départ le 2 mai à 15h30 heure française, arrivées des Ultime prévue autour du 10 mai

Pour en savoir plus

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire