Le Biche accoste à Bordeaux pour un chargement de vins qui remonteront les côtes à la voile.

Affrété par la société TOWT – Transport à la voile, le “Biche” accoste au ponton d’honneur pour renouer avec une tradition ancestrale : le chargement du vin bordelais à destination de la Bretagne et du Royaume-Uni, dans le cadre du programme Héritages littoraux.

Le Biche-PSAprès avoir appareillé de Lorient avec de la bière et des échalotes, le “Biche” a fait escale à l’Île d’Yeu comme prévu le samedi 11 pendant quelques heures, afin d’y charger des conserves.

Enchaînant des navigations à la voile depuis lors, grâce à des fenêtres météo particulièrement optimales, le Biche remonte actuellement la Gironde en vue de la première escale, à la fois du navire et de TOWT – Transport à la voile à Bordeaux.

Les services de la mairie de Bordeaux ont facilité cette escale, conscients de l’intérêt de développer le transport de produits du vignoble bordelais à la voile dans cette ville historiquement reliée à la mer par son fleuve.

Demain mardi 14 avril, cinq vignerons livreront leurs produits afin qu’ils soient chargés à bord. La journée de mercredi sera consacrée à l’accueil des Bordelais notamment sur le barnum patrimonial déployé à quai, qui héberge l’exposition “Des navires à la charge”.  Cet étal maritime itinérant, de bois et de toile, spécialement conçu pour l’occasion, évoque le patrimoine naviguant, relais des éco-voiliers du futur, et envisage  les perspectives d’avenir du transport à la voile.

L’escale bordelaise durera trois jours. Le Biche appareillera le matin du 16 avril (5h).

TOWT, la propulsion vélique pour le futur

En utilisant la force du vent pour dessiner les contours d’une logistique maritime sobre en carbone, ce mode de transport offre des perspectives de développement économique et d’innovation. Les routes maritimes trans-régionales ouvertes par la « Plate-forme bretonne de transport à la voile » viennent valoriser un mode de transport propre dans un contexte de transition énergétique du secteur maritime et de Paris-Climat 2015.

Un embarquement “en ligne” avec l’équipage Retrouvez toutes les actualités de la navigation sur transportalavoile.bzh

Pour en savoir plus :

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire