Cap végétal sur le grand large ….de la Transat Jacques Vabre

Pour porter haut cette cause et les valeurs de la transition alimentaire, le 7 novembre, HappyVore sera sur la ligne de départ de la 12e Transat Jacques Vabre en tant que sponsor officiel du Class40 de Nicolas d’Estais et Erwan Le Draoulec. C’est la première fois qu’une marque de l’alimentation végétale fait son entrée dans l’univers de la voile.
« Nous sommes fiers de porter la filière du végétal français en devenant le 1er acteur à se positionner sur la course au large face aux géants de la viande comme Charal, Maître Coq ou encore Fleury Michon. Sur la ligne de départ, c’est tout un symbole. Arriver sur le podium ? Imaginez le message renvoyé à l’agroalimentaire français ! » se réjouit Cédric Meston, cofondateur de HappyVore.
La Transat Jacques Vabre, ou “Route du café”, la plus longue transatlantique en double, s’est imposée ces dernières années comme une course mythique. Parmi les sponsors sur le départ, aux côtés des grands acteurs venus du secteur de la banque, de l’assurance (Macif, Banque populaire…), des mastodontes de l’agroalimentaire (Sodebo…) et des traditionnels “viandards”, il faudra donc compter avec un petit nouveau : HappyVore (coucou, Charal, coucou, Maître Coq !).
D’abord bien sûr, parce que les deux fondateurs de HappyVore entretiennent un lien fort avec la Bretagne où ils ont tous deux des origines, comme Nicolas d’Estais qui skippera le Class40 « Émile Henry x HappyVore » avec Erwan Le Draoulec. Bretagne où, il est bon de le rappeler, l’élevage animal en général et porcin en particulier pèse encore particulièrement lourd, sur tous les plans.
Comme le souligne Cédric Meston, cofondateur de HappyVore : « C’est déjà une fierté de sponsoriser le bateau d’une course aussi prestigieuse, où dépassement de soi et évasion sont les maîtres mots. Ça l’est encore plus de porter un projet commun avec des skippers au parcours remarquable et une forte affinité à la Bretagne, comme nous, alors même que 30 % des emplois et 30 % du chiffre d’affaires de la Bretagne sont issus de la production de viande. ».
Et au-delà de cet aspect, la marque est particulièrement heureuse de porter ses couleurs dans un sport sain et respectueux de l’environnement, où dominent le fair-play et l’entraide, animé par une communauté d’hommes et de femmes qui, en plus de leurs remarquables performances, font beaucoup pour sensibiliser les consciences. Et cerise sur le gâteau, la Transat Jacques Vabre se court à deux, portant haut les valeurs de la solidarité et de la collaboration !
C’est donc pour HappyVore une immense fierté de contribuer au souffle green tech qui se lève sur le Havre et fait fleurir sur les coques et les voiles de cette 12e édition les aspirations de nombreuses nouvelles initiatives à impact (recyclage, reforestation, mise en commun de ressources…).
 
Les protéines végétales l’emporteront-elles leur concurrent carné ? Rendez-vous sur la ligne d’arrivée et d’ici là, au village Jacques Vabre dans son pavillon dédié à « l’alimentation pour la planète ».
 
    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.