Le catamaran « Hallucine » de Régis Guillemot chavire au large de Vigo : un mort, trois rescapés

« Hallucine », le catamaran TS 5 du navigateur Régis Guillemot a chaviré vendredi soir au grand large de Vigo (Espagne), après avoir heurté un OFNI. Quatre personnes étaient à bord. Un des équipiers est décédé, son corps a été retrouvé. Régis Guillemot et les deux autres membres d’équipage ont été sauvés par un cargo qui les a déposés aux Açores.

 

Le catamaran Hallucine de Régis Guillemot a chaviré vendredi vers 22h dans le Nord-Ouest de Vigo (Espagne) après avoir heurté un OFNI (objet flottant non identifié). Un homme a disparu, l’équipier qui était de veille dehors. Les deux autres membres d’équipage et le skipper Régis Guillemot ont pu être sauvés par un cargo.

Hallucine avait appareillé depuis le golfe du Morbihan et faisait cap sur les Canaries, avant de traverser l’Atlantique vers les Antilles quand la collision a eu lieu.

Navigateur émérite, Régis Guillemot a couru de nombreuses courses au large (vainqueur de la Route du Rhum 2002 dans sa catégorie). Il est aussi le fondateur de Régis Guillemot Charter, entreprise de charter et croisières en voiliers basée au Marin en Martinique, une société qu’il avait cédée récemment. Régis Guillemot est enfin le cousin d’un autre grand navigateur : Marc Guillemot (3e du Vendée Globe 2008), qui est aussi son relais à terre et à qui il a rapporté l’accident.

« Ils ne comprennent pas ce qui s’est passé, ils sont sous le choc. La navigation était tranquille et le TS 5 est un bateau très sûr, très marin. Il y avait un peu de mer mais pas plus de 16 à 20 nœuds de vent et ils naviguaient paisiblement, sous-toilés, avec deux ris dans la grand-voile avant la collision. Ils ignorent ce qu’ils ont tapé, peut-être un container », explique Marc Guillemot. Il poursuit : « la personne en quart dehors a été emportée, son corps a été retrouvé 36 heures plus tard ».

Régis Guillemot et ses deux autres amis – qui étaient, eux, à l’intérieur au moment de la collision – ont pu alerter les secours.

Ils ont finalement été récupérés par un cargo après avoir pris place dans leur radeau de survie. Ce cargo les a déposés aux Açores aujourd’hui, mardi 10 novembre 2020. « Régis m’a dit que quand ils ont été recueillis par le cargo, Hallucine était plein d’eau dans sa partie arrière, les étraves pointaient vers le haut et il y avait des débris de carbone. J’ai signalé à la direction de course du Vendée Globe la présence du bateau retourné puisque la flotte passait assez près de la zone du naufrage » précise Marc Guillemot.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.