Ouverture de la pêche aux oursins contestée à la Martinique

Claude Jonquart, Président du Comité des pêches au Vauclin, regrette la décision de la reprise de la pêche aux oursins.

En tant qu’espèce marine déterminante pour la santé du milieu marin et ressource à forte valeur économique, l’oursin doit être préservé.
La commission oursins a émit des réserves quant à la pêche de cette espèce marine en voie de disparition.
Aux pêcheurs également de prendre leurs responsabilités, et de veiller à la protection de cette ressource marine, pêcher ou ne pas pêcher, en tous cas sauvegarder les oursins blancs de plus en plus rares sur les tables des Antilles.

Focus

http://maritiniqueannu.com/faune-martinique/oursin-blanc

L’oursin blanc (Tripneustes ventricosus) est une espèce d’oursin de la famille des Toxopneustidés, nommé en Martinique, « chadron » ou caviar des Antilles.

C’est un invertébré qui n’a ni yeux, ni cerveau, mais une petite bouche avec des dents très aiguës.

Il a la forme d’une boule qui peut atteindre 15 cm de diamètre, densément recouverte de piquants courts de couleur blanche qui le protègent de ses prédateurs.

L’oursin blanc est maintenant une espèce protégée. Son plus grand prédateur est l’homme qui s’en fait un mets de choix. 

Sa disparition entraîne une surpopulation d’algues défavorable au corail, modifiant dangereusement l’écosystème.

L’oursin est très important dans l’écosystème parce qu’il nettoie la mer de ses matières polluantes. 

Alimentation

Herbivore, il se nourrit surtout d’algues,  de débris qu’il ratisse au fond de l’eau. Il participe énormément au nettoyage du fond marin.

Quelques chiffres

En 2018, quatorze tonnes d’œufs d’oursins blancs ont été pêchés en Martinique.

L’oursin blanc est une espèce réglementée.

Un arrêté préfectoral n° 05.3582 du 15/11/2005, autorise la pêche par des marins professionnels en fonction de la reconstitution des stocks, dans des zones délimitées et pour une durée déterminée.

La pêche n’est pas autorisée dans :

  • La réserve naturelle des îlets de Sainte-Anne,
  • Les zones interdites à la pêche pour contamination à la chlordécone,
  • Les zones situées à moins de 100 mètres de l’embouchure d’une rivière ou d’un émissaire,
  • Les zones portuaires, les chenaux de navigation et les zones de baignade

En année paire, la pêche des oursins blancs est interdite dans le cantonnement de Sainte-Luce.
En année impaire elle est interdite dans le cantonnement de Sainte-Anne (cap Chevalier).

Tous les ans, la pêche est interdite dans les cantonnements de Case-Pilote, de l’îlet à Ramiers et de la baie du Trésor.

 

    Imprimer Commenter Partager

    Une réponse à Ouverture de la pêche aux oursins contestée à la Martinique

    1. CORDINIER dit :

      L’oursin blanc est un plat très prisé des Martiniquais, le fameux blaff ou encore la tête d’oursin ,
      Certes le kg se vend sur le marché entre 60 et 80 euros ,donc pour les pêcheurs c’est le moment de remplir les caisses, au détriment de la maigre ressource.
      Il faut protéger et si possible fermer pour quelques années ou encore pourquoi ne pas expérimenter un élevage.
      Il y a du pain sur la planche et il faut un compromis.
      Diversifier cette pêche.
      Renforcer et favoriser l’implantation des jeunes à de nouvelles techniques de pêche.
      Philippe Cordinier.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.