Pour quelques secondes .. Bureau Vallée a brulé la ligne de départ du Vendée Globe

L’émotion était palpable tôt ce matin sur le ponton du Vendée Globe aux Sables d’Olonne. Louis Burton, entouré de ses proches et d’une partie de son équipe technique, a quitté la terre à 9h23 pour au moins 70 jours de solitude à travers les océans du globe. Concentré sur son foiler Bureau Vallée 2, le skipper Malouin a franchi la ligne en première position. Quelques minutes plus tard, la direction de course annonçait que Louis Burton avait coupé la ligne de quelques secondes trop tôt. Selon le règlement il a écopé d’une pénalité de cinq heures.

 
  Dans une vidéo réalisée à bord de Bureau Vallée 2, après 4 heures de course, Louis Burton s’est exprimé sur cette pénalité :
« Quelques secondes trop tôt, c’était pas mal sinon. Un cafouillage dans le décompte entre ce que j’avais à l’ordinateur et ce que j’entendais à la VHF. Il va falloir songer à faire cette pénalité. C’est comme çà, ce genre de chose ca fait partie du sport »
Il devra effectuer la pénalité en passant deux fois à la même latitude, à cinq heures d’écart, avant la latitude 38°40,000N qui correspond à la hauteur de Lisbonne.
    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.