L’Énigme de la Diane, Prix Henri-Queffelec du Festival

Nicolas GRONDIN, a obtenu le Prix Henri-Quéffelec pour son roman
L’Énigme de la Diane, De l’Iroise aux Caraïbes (Editions les Nouveaux auteurs)

Né en Afrique de l’Ouest où il vivra jusqu’à l’âge de quinze ans (et où il regrette de ne pas pouvoir retourner plus souvent), Nicolas Grondin, a été successivement libraire à Pont-L’Abbé représentant en librairie, correcteur avant de devenir éditeur.
Il était inéluctable qu’il en vienne à l’écriture.
L’énigme de la Diane est son premier roman d’aventure.
Il vit désormais en région parisienne où il se consacre son activité d’éditeur et à l’écriture du second tome des aventures de son jeune héros, Basile.

Rencontre au bord de la mer à Concarneau du Prix Henri Quéffelec

Nicolas Grondin

L’Énigme de la Diane

Énigme de la Diane, nous entraîne dans le sillage de Basile, un jeune orphelin brestois, dont les parents ont été mystérieusement assassinés.
En 1781, Basile est recruté de force à douze ans sur la Diane, une frégate, commandé par le capitaine Selcy, en partance pour la Martinique. Après une traversée de l’Atlantique où il fait preuve de surprenants talents de marin, lui qui n’avait jamais navigué, le jeune garçon se trouve pris dans la violence des guerres maritimes franco-anglaises pour le contrôle des possessions aux Caraïbes. Mais surtout, c’est au-delà de l’Océan qu’il fera de surprenantes découvertes quant à ses propres origines.

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    3 réponses à L’Énigme de la Diane, Prix Henri-Queffelec du Festival

    1. Nicolas Grondin dit :

      Merci de cette photo « en majesté ».
      À quand le son, Arielle ? À moins que vous ayez décider de ne pas le publier, bien sûr.

    2. arielle dit :

      Vous en valez la peine. Aurai-je « buggé » le son ?
      Je revois cela dès que possible. Je n’ai pas encore eu le temps de tout diffuser. » I am débordée » !!!.
      Bon vent amical.

    3. arielle dit :

      Le son est à nouveau en ligne. En attendant le futur ouvrage !

    Laisser un commentaire